AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

a drop in the ocean (jeanne).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

avatar
Mitt navn er
Invité


Profil
More +
Contact







MessageSujet: a drop in the ocean (jeanne). Sam 5 Oct - 23:26

Sofia Jeanne Gauthier

on the right side of the wrong bed

△ IDENTITET

Je me nomme Sofia Jeanne Gauthier. J'ai vingt-et-un ans et je suis né(e) le quatre janvier à Paris, en France. Aujourd'hui je suis bibliothécaire, mais j'avais tellement de rêves notamment de vivre de mes créations, mes dessins. Rebuté par mes plus grandes peurs qui sont la violence et l'abandon. J'ai plutôt tendance à me sentir réservée, peu confiante. Après ça je suis célibataire. Je me dis de la ville où je traine mes pieds qu'elle est absolument sublime.
△ KARAKTER

Jeanne est une jeune femme qui, en apparence, paraît fragile. Elle l'est d'ailleurs surement, mais elle préfère essayer de surmonter ses démons par elle-même. C'est une femme douce et prévenante, encore un peu enfant dans sa tête. Elle est généreuse et sympathique. L'approcher n'est pas difficile. Elle est cependant naïve et sentimentale. Un véritable cœur d’artichaut. Elle est déterminée et rêveuse. Elle est capable de mettre tout en œuvre pour retrouver une nouvelle vie.



Qui se cache derrière le masque


Sinon moi en vrai c'est Marie mais on me connait plus sous le nom de Maderose. J'ai dix-neuf ans ans et je serais présent sur le forum 7 jours/7. J'ai connu Blue Velvet grâce à PRD et je le trouve magnifique et original. Pour mon avatar j'ai choisi Dianna Agron parce que je la trouve sublime et j'attendais justement de pouvoir la jouer. Sinon j'espère me plaire ici, parmi vous.


Crédits Images © tumblr


Code:
<span class="bottin"> <i>Dianna Agron</i> ▲ </span> S. Jeanne Gauthier


Dernière édition par S. Jeanne Gauthier le Dim 6 Oct - 9:48, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Mitt navn er
Invité


Profil
More +
Contact







MessageSujet: Re: a drop in the ocean (jeanne). Sam 5 Oct - 23:26


forlate


 La maison est très calme. Aucune dispute à l’horizon. Le crépuscule berce l’appartement délabré de ses rayons dorés. Jeanne est toute jeune, elle n’a que seize ans. Les traits sur son cahier sont rapides alors qu’elle représente son imaginaire. Elle est sereine. Elle profite de ses moments de calmes avant que son frère ne rentre de son travail. Jeanne espère qu’il aura vendu toute sa saleté de drogue, elle ne veut pas qu’il rentre en colère. Elle ne veut pas qu’il recommence comme la dernière fois.
 La porte de l’entrée claque. Jeanne sursaute. Il est énervé. Elle se recroqueville un peu plus sur le sofa. Ne pas trembler. Ne pas pleurer. Ne pas crier. Faire ce qu’elle fait si bien. Disparaître.
 Il entre. Ses yeux sont rouges sang. Il n’est pas seul. Jeanne ne reconnait pas le garçon qui est avec lui. Elle ne l’a jamais vu. Elle a peur. « Jeanne. Viens ici. » Elle regarde le visage dur et froid de son grand frère, elle veut trouver l’étincelle de vie qui a depuis longtemps quitter son âme. « Jeanne. Je t’ai dit de venir. » Elle se résigne. Elle se lève, et le suit. Il l’emporte dans sa chambre à elle. L’autre garçon les suit de près. Elle se demande ce qu’il va lui faire. La dernière fois, les coups étaient supportables. Ce n’était que la deuxième fois que ça arrivait. Là, pourtant, elle savait que ce n’était plus la même chose. Il voulait quelque chose d’autre.
 Une fois dans sa chambre, Jeanne s’assoit sur son lit, face à la porte. Son frère vient s’assoir à côté d’elle, l’autre garçon reste à la porte. La respiration de Jeanne s’accélère. Son cœur rythme la peur qui s’immisce en elle comme un démon. Son frère lui tire la tête en arrière, par sa chevelure blonde. « Écoute, Jeanne. Il faut que tu me rendes un petit service. Le garçon que tu vois, là, je lui dois un peu d’argent. Mais tu le sais, je ne suis pas riche. On a conclu un accord pour ma dette. Et je vais remplir ma part. » La lèvre inférieur de Jeanne commence à trembler. Son frère lui fait mal. Les larmes perlent au coin de ses yeux. « Tu vas me rendre ce service, Jeanne. Tu vas le faire. Tu vas le faire, et surtout, tu ne vas rien dire. » Jeanne déglutit difficilement. Les larmes coulent sur ses joues blanches. Son frère, celui qui la faisait rire, celui qui lui avait promis de la protéger après le décès de leurs parents… son frère avait disparu.
 L’autre garçon avance vers Jeanne. Elle ferme fort les yeux, elle ne veut pas voir. Elle ne veut pas. Elle sent que son frère reste dans la pièce. L’autre garçon pose ses mains sur elle, il la déshabille. Ses mains. Ses doigts. Ses lèvres. Jeanne n’est qu’une poupée. Une poupée de chiffon.


△ ▲ △

 Il est parti. Ils sont partis. Elle les déteste. Tous les deux. Elle a crié, au beau milieu. Son frère l’a giflé. Il l’a frappé encore et encore jusqu’à ce qu’elle se taise. Jeanne n’est pas sûre de se souvenir de tout. Elle s’est peut-être évanouie. Elle ne veut peut-être pas se souvenir. Elle est recroquevillée sur elle-même. Dans un coin de la chambre, complètement nue. Elle pleure à chaudes larmes, mais ne fait aucun bruit. Son frère est toujours dans la maison. Il ne faut pas qu’il l’entende.
 Jeanne pleure. Elle pleure ce qu’elle a perdu. Ses parents. Son frère. Son innocence. Sa dignité. Son âme.


tilgivelse


 Il n’y a personne. Jeanne s’en doutait. Qui pourrait-il y avoir. Elle n’est même pas sûre d’avoir raison d’être venue. Il fait nuit, à cette heure. La blonde a chaud, toute vêtue de noire. Le prêtre finit son discours que Jeanne n’entend que d’une oreille. On descend le cercueil sombre dans cet antre de l’enfer. Jeanne n’a pas pleuré. Elle n’en a pas ressenti le besoin. Son frère, elle l’a perdu il y a déjà bien longtemps. Elle se retourne, va pour s’en aller.
 Elle se heurte au lieutenant de police qui l’a trouvé. Son frère. Mort, sur un terrain vague. Une balle dans le cœur. Du haut de ses dix-huit ans, Jeanne regarde cet homme fort et imposant. « Je vous présente mes condoléances, mademoiselle Gauthier. » Jeanne hocha la tête pour toute réponse. « Lorsque nous avons trouvé votre frère, il y avait ceci dans la poche de sa veste. » En disant ces mots, le lieutenant tendit une enveloppe froissée à la jeune femme. Sur celle-ci, la plume de son frère inscrivait : Petite Sœur. Jeanne fixa l’objet sans pouvoir bouger. Cela faisait une éternité que son frère ne l’avait pas appelé ainsi, comme il le faisait avant que ses parents ne décèdent. « Je pense qu’il souhaiterait que vous l’ayez. » Jeanne prit la lettre sans rien dire, et l’homme disparut.
 Les mains fragiles de Jeanne tremblaient, le papier entre les mains. Elle se retourna pour jeter un coup d’œil aux hommes qui finissaient d’enterrer son grand frère. Devait-elle lire cette lettre ? Qu’allait-elle découvrir à l’intérieur ? Elle n’était pas sûre de vouloir savoir.


△ ▲ △

 La lame glisse sur la peau blanche. Le liquide rouge du pardon coule sur le grain de sa peau. Ce n’est qu’une énième coupure sur son poignet. On ne la verra même plus parmi les autres. Les derniers mots de son frère, écrit sur ce papier déchiré, résonnent dans sa tête comme une mélodie chaotique, aliénante. Petite sœur, pardonne-moi. Petite sœur, je ne t’ai pas protégé comme je le voulais. Comme je te l’avais promis. Les perles salées coulent sur les joues de la blonde, alors que le sang coule sur ses doigts tremblants. Petite sœur, je sais que tu me détestes. Je ne t’en veux pas. Tu me détestes et c’est normal. Je t’ai fait les pires choses au monde, petite sœur. Et je regrette tout. Je ne suis pas digne d’être en vie. Un cri de douleur, de terreur et de chagrin intense s’échappe de la gorge sèche de Jeanne. Elle s’écroule sur le sol, se berçant. Chantonnant une musique inconnue. Elle presse contre son cœur son poignet meurtri. Petite sœur, fait une dernière chose pour moi. Part loin d’ici, va-t’en et trouve ce coin de paradis. Va-t’en loin de ce passé, et sois heureuse, petite sœur. Fait cette dernière chose pour moi.


håper


 L’aiguille dessine les lettres à l’encre indélébile sur les stries vermeilles. Il est tant que ce mot, existant en chaque langue, synonyme de bonheur futur, s’ancre dans la peau blanche de la belle Jeanne. Son poignet, témoin de son passé douloureux, accueille par cet encre noire la promesse d’un destin meilleur. Par ces quelques lettres, Jeanne se fait le devoir, la volonté de s’envoler, de vivre la vie dont elle rêve. Loin de ce monde meurtri.
 Lorsqu’elle sort du magasin, le bandage à son poignet n’est pas signe de blessure. Au contraire. Elle prend une grande bouffée d’air frais, fourre ses mains sans les poches de son manteau et s’élance dans les rues parisiennes qu’elle foule pour l’une des dernières fois.
 Bientôt, elle s’envolera. Bientôt, l’espoir refera totalement surface.


△ ▲ △

 « Les passagers du vol à destination de la Norvège sont priés de se présenter à l’embarquement, merci. » La voix de l’hôtesse résonne dans l’aéroport bondé. Jeanne tente de se frayer un chemin avec son unique valise. Elle est prête à partir pour un nouveau départ, une nouvelle vie. Pleine de joie, de bonheur, elle l’espère. Sa destination est la plus éloignée, la plus inconnue mais la plus magnifique. Elle espère que là-bas, le dessin reprendra ses droits sur la morosité qui l’habitait.
 Assise dans l’avion, le bourdonnement dans les oreilles, elle s’envole vers son nouveau chez elle. Le village où la glace prend ses aises. Le village où la lumière perce le satin sombre de la nuit. Le village de beauté, de chaleur humaine.
 Par le hublot, Jeanne voit le soleil se lever. Il est temps de prendre son envol vers un nouveau jour.


elsker


 Il l’aide. Elle sait qu’il l’aide. Mais il ne la voit pas. Enfin, elle n’a pas l’impression qu’il la voit. À son arrivée en Norvège, Jeanne s’est dirigé vers cette belle ville de Reine. Là-bas, il y a trouvé un jeune homme sympathique qui a accepté de l’héberger, en attendant qu’elle trouve du travail. Heureusement, Jeanne en a trouvé très vite. Mais elle n’a pas quitté la maison de ce garçon. À vrai dire, elle n’en a pas envie. Elle l’aime vraiment beaucoup. Il ne l’a jamais mis dehors. Peut-être qu’il ne veut pas qu’elle parte. Elle a peut-être une chance avec lui. Il n’est peut-être pas complètement indifférent. La pauvre Jeanne ne sait plus où donner de la tête.
 Elle qui ne croyait plus en ce mot mythique à la lettre capitale, sa rencontre avec ce jeune norvégien à changer sa perception du monde. Il est attentionné avec elle, elle trouve en lui tout ce qu’elle cherche dans l’homme qu’elle n’a jamais côtoyé. Oui, elle est amoureuse de lui.
 Peut-être que lui aussi ?


△ ▲ △

 Le vent souffle sur la petite ville de Reine. Jeanne, emmitouflée dans son gros manteau marche dans les rues. Elle sort de son travail, à la bibliothèque. Elle est en retard de plusieurs heures pour le dîner, mais elle avait du rangement de dernière minute à faire. Teodor va surement râler, mais ce n’est pas grave. Il ne l’aura d’ailleurs surement pas attendue.
 Jeanne passe plusieurs autres magasins qui ont déjà fermé leurs portes depuis longtemps. À cette heure-ci, il n’y a plus aucun bus, elle doit marcher jusqu’à la petite maison, un peu plus haute que le quartier où travaille la blonde. Avec ce vent glacial, Jeanne met plus de temps que d’habitude. Elle a faim, aussi.

 Une heure et demie plus tard, Jeanne voit enfin les lumières de la maisonnée. C’est une sorte de petit chalet en bois. La lumière donnant sur l’extérieur est allumée. Jeanne s’avance jusque sur le perron quand un aboiement et une grosse bête poilue la font tomber à la renverse. La française éclate de rire, tout en essayant de se dégager. Adina calmée, Jeanne s’agenouille dans la neige et caresse la chienne qui semble si heureuse de la voir. « Qu’est-ce que tu fais dehors à cette heure-ci, Adina. Où est Teo ? » Dès qu’elle dit ces mots au husky blanc, le dénommé Teodor accourt de l’obscurité. « Adina ! Tu l’as trouvée ! Tu étais où, Jeanne ? Ça fait des heures que tu aurais dû être là ! Tu t’es perdue ? » Jeanne se redresse, affichant un sourire immense. Non seulement d’amusement de voir Teodor dans cet état mais surtout de joie de voir qu’il s’inquiétait pour elle. « Je suis restée tard à la bibliothèque, j’avais du rangement à faire. Et le vent m’a retardée un peu, sur le chemin. » Le garçon lâche un soupir de soulagement et prend la jeune femme dans ses bras, à la limite de l’étouffer. « J’ai eu peur. Tu m’as fait peur, toi, hein ! La prochaine fois, appelle-moi et je viendrais te chercher en voiture, » murmure-t-il à son oreille. Le nez dans le cou de Teodor, Jeanne sourit comme une idiote.




Dernière édition par S. Jeanne Gauthier le Dim 6 Oct - 15:18, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas

▲ NORWEGIAN ADMIN ▲

avatar
Mitt navn er


Profil

Crédits : unknown
Messages : 390
Date d'arrivée à Reine : 22/06/2013
More +
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: a drop in the ocean (jeanne). Sam 5 Oct - 23:55

Excellent choix de vava han et le pseudo mort bienvenue ma belle I love you n'hesites pas si besoin.


the night of the hunter
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Mitt navn er
Invité


Profil
More +
Contact







MessageSujet: Re: a drop in the ocean (jeanne). Dim 6 Oct - 0:15

Merci beaucoup bril 
Je ne suis pas sûre, ça ne le fait peut-être qu'à moi, mais il n'y aurait pas un soucis dans la présentation de ma fiche ? Au niveau de la photo, enfin du bas de la photo avec les champs identitet et karakter ? ange 
Revenir en haut Aller en bas

▲ NORWEGIAN ADMIN ▲

avatar
Mitt navn er


Profil

Crédits : unknown
Messages : 390
Date d'arrivée à Reine : 22/06/2013
More +
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: a drop in the ocean (jeanne). Dim 6 Oct - 0:56

Je suis sur mon phone la ta photo ne s'affiche pas chez moi donc je ne sais pas mais je regarderais sur le pc demain I love you 


the night of the hunter
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Mitt navn er


Profil

Crédits : avatar APPLESTORM, signature paperback writer
Messages : 594
Date d'arrivée à Reine : 08/03/2013
Age : 24
More +

Feuille de personnage
Feelings: Perdu à combattre le bien et le mal
Age du perso': 19 piges
Relationship:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: a drop in the ocean (jeanne). Dim 6 Oct - 1:36

Je trouvais justement que Diana était de mons en moins prise bril mais tu nous fais rêver. Bienvenue.

Et oui, pour le problème, qui est assez récurrent en ce moment, je vais essayer de le régler. mdl



    I am a fucking crazy, but I am free. ⚜️
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Mitt navn er
Invité


Profil
More +
Contact







MessageSujet: Re: a drop in the ocean (jeanne). Dim 6 Oct - 8:03

Merci beaucoup. han bzise 
Je trouve aussi que certains acteurs bien connus sont de moins en moins pris. C'est dommage. mignon 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Mitt navn er
Invité


Profil
More +
Contact







MessageSujet: Re: a drop in the ocean (jeanne). Dim 6 Oct - 11:30


Bienvenue jolie blonde héé 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Mitt navn er


Profil

Crédits : avatar APPLESTORM, signature paperback writer
Messages : 594
Date d'arrivée à Reine : 08/03/2013
Age : 24
More +

Feuille de personnage
Feelings: Perdu à combattre le bien et le mal
Age du perso': 19 piges
Relationship:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: a drop in the ocean (jeanne). Dim 6 Oct - 16:03

Invisible, ta Jeanne est si anodine à Reine. Son passé la condamne à être dans l'aube à présent. Au cas où je me trompe, on pourra changer. Puis, ton style, si fluide, si élégant, si doux. Il donne du baume au coeur. mignon


Gratulerer!
TU ES VALIDÉ(E) Kjære dagbok, en Hammy nødvendig mitt navn av meg denne morgenen. Jeg sa det var Joe. Denne løgnen vil hjemsøke meg for alltid... Et là t'es en train de tirer une tête qui ferait rire ma grand-mère myope. C'est juste une histoire d'écureuil murf . Quoi qu'il en soit, dès à présent, tu peux franchir et souiller les pavés de la ville de Reine; profites des derniers éclats de soleil, avant que la nuit polaire ne tombe, pour faire des demandes de RP, pour te créer des liens et faire un tour au bureau de poste. En espérant qu'un loup ne s'aventure pas en ville et que tes os ne finissent sous ses canines. Bon jeu parmi nous héé .
▲▲▲



    I am a fucking crazy, but I am free. ⚜️
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Mitt navn er
Invité


Profil
More +
Contact







MessageSujet: Re: a drop in the ocean (jeanne). Dim 6 Oct - 16:07

Merci beaucoup, beaucoup. gna 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Mitt navn er


Profil

Crédits : Shiya (avatar), Pepperland (gif) & Silver Lungs (signature)
Messages : 333
Date d'arrivée à Reine : 11/09/2013
More +

Feuille de personnage
Feelings: Happy
Age du perso': 25 ans
Relationship:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: a drop in the ocean (jeanne). Dim 6 Oct - 18:59

Bienvenue ♥


- Can your hear the silence ? -
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Mitt navn er
Invité


Profil
More +
Contact







MessageSujet: Re: a drop in the ocean (jeanne). Dim 6 Oct - 19:04

Merci. murf 
Revenir en haut Aller en bas


Mitt navn er
Contenu sponsorisé


Profil
More +
Contact







MessageSujet: Re: a drop in the ocean (jeanne).

Revenir en haut Aller en bas

a drop in the ocean (jeanne).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» A drop in the ocean ; Sutton
» A. Chelsea Robinson ♠ A Drop In The Ocean
» LOLIAM › a drop in the ocean
» A drop in the ocean - Aife
» drop sur les boss monsters

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLUE VELVET :: 
Hors-jeu
 :: Arkiver :: Histoires
-